Le Clos du Lecteur

Association gérant la bibliothèque de Peaugres

[Achats septenbre 2017]-rayon adulte

Nous avons tout d’abord succombé « aux auteurs classiques » de notre bibliothèque.

nothombFrappe-toi le cœur

de Amélie Nothomb

« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset

Amélie Nothomb, une incontournable des rentrées littéraires, signe ici son 26ème roman, dans lequel il est question d’amour maternel, de relation mère-enfant. Comment une mère peut elle être jalouse de son propre enfant ?

Comme dans ses autres ouvrages, Amélie Nothomb nous trace le portrait d’êtres dotés de particularités et de comportements excessivement singuliers…

Chante-roignolChante rossignol

de Gilbert Bordes
Depuis qu’il est revenu dans son village de Corrèze, Joseph, ivrogne invétéré, est un semeur d’embrouilles. Et pourtant il chantait bien, Joseph, et il avait fière allure au bras de sa promise Margot… Mais, soudainement, il s’était volatilisé et avait parcouru toutes les mers du monde…

Seule son affection pour Alexandre, enfant désemparé après la séparation de ses parents, trouve une place dans son cœur fatigué.

Quel est le secret qui a miné toute sa vie ?

Un roman plein de tendresse aux personnages attachants avec une intrigue qui nous tient en haleine, à l’image des précédents.

Et comme beaucoup d’entre vous sont à la recherche de romans légers, sans prise de tête, nous avons choisi:

grimaldiLe parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

de Virginie Grimaldi

Nous avons beaucoup aimé le précédent livre de Virginie Grimaldi « Tu comprendras quand tu seras plus grande » . Aussi ,nous avons craqué devant ce troisième roman…
Le jour où Ben, son mari, lui dit « Je ne t’aime plus », la vie de Pauline bascule.. .Elle retrouve, à la trentaine, avec son fils Ben, la maison de ses parents … Après une période de déprime, elle décide de prendre les choses en main et de tout faire pour ranimer la flamme de Ben. .. Chaque jour, elle lui écrit un souvenir de leur histoire … Mais cette plongée dans le passé ravive aussi des moments pénibles ….

Dans ce livre, aux chapitres courts, aux chutes souvent horripilantes, Virginie Grimaldi tourne en dérision, avec humour, ce qui fait le plus mal dans une vie….

loversModern Lovers

de Emma Straub

Emma Straub nous plonge au coeur d’un quartier de Brooklyn, où l’on suit deux couples quadragénaires et leur enfant.

A la fac, ils avaient formé un groupe de rock, mais maintenant, les voila confrontés aux problèmes dans l’air du temps : Crises d’ado , crises de la quarantaine et crises de couple.

Entre visites chez le psy, embrigadement dans un groupe à tendance sectaire, nouveaux projets, voyages et divorces, ils nous entrainent à leur suite à un rythme éffréné .

Une chronique impertinente du couple, des pièges de l’âge, de l’art d’être parent… et de l’éternel retour de flamme.

Tout un été sans Facebook

de Romain Puertolas

La lieutenant de police Agatha Crispies (de couleur noire et de forte corpulence) a été mutée à New York, Colorado: un petit village du fin fond de l’Amérique, raciste, sans couverture mobile et où il ne se passe jamais rien….
Elle a trouvé un échappatoire à son désœuvrement dans l’animation d’un club de lecture au sein du commissariat, quand une série d’effroyables assassinats et disparitions viennent troubler la tranquillité des lieux…

Nous avions découvert et apprécié l’humour déjanté de Romain Puertolas dans «  L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ». Il signe ici un polar atypique, où l’intrigue s’efface devant la truculence des personnages, et sert de support à une apologie de la lecture! L’humour est omniprésent, le personnage d’Agatha Crispies est vraiment attachant et le dénouement est inattendu…

Et pour les plus sérieux…

Un meurtre à Georgetown : Contre-enquête sur la mort de Mary Meyer

de Jean Lesieur

« Beaucoup de faits et d’experts le suggèrent avec force : Allen Dulles et des agents de la CIA ont joué un rôle décisif dans l’assassinat de Dallas, le 22 novembre 1963. Parmi ces faits, le meurtre à ce jour non élucidé, au cœur de Georgetown, d’une femme inconnue du grand public et qui fut -bien plus que Jackie, bien plus que Marilyn- le grand amour de John Kennedy. Mary Meyer, assassinée deux jours avant son 44ème anniversaire en 1964, était cette femme. Artiste, idéaliste, pacifiste, épouse divorcée d’un des principaux collaborateurs d’Allen Dulles, elle n’a jamais cru aux conclusions de l’enquête officielle de la Commission Warren faisant de Lee Harvey Oswald le seul et unique assassin de JFK. Elle proclama ses doutes très haut et très fort. Trois semaines après la publication du rapport, elle était assassinée dans des conditions intrigantes…

Pendant près d’un demi-siècle où, comme étudiant à Columbia University puis comme journaliste, Jean Lesieur a enquêté sur ce grand mystère du 20e siècle. Il nous fait part des ses découvertes et nous entraine dans les rouages secrets des organisations américaines.

La disparition de Mengele

de Olivier Guez

Le roman-vrai de la cavale de Joseph Mengelé, ancien médecin SS à Auschwitz, coupable d’expérimentations atroces sur les déportés….
1949 Josef Mengele s’enfuit en Argentine. 1979 : après trente ans de traque, il meurt mystérieusement au Brésil. Caché derrière divers pseudonymes, protégé par ses réseaux et par l’argent de sa famille, soutenu à Buenos Aires par une communauté qui rêve du Quatrième Reich, Mengele croit d’abord pouvoir s’inventer une nouvelle vie… Mais traqué par le Mossad puis par le chasseur de nazis Simon Wiesenthal, il erre de planque en planque, isolé, déguisé, dévoré d’angoisse… Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet international trente ans durant ? De quelles complicités en Allemagne de l’Ouest et en Amérique du Sud a-t-il bénéficié ?

L’histoire est inouïe, elle est dérangeante. La barbarie nazie y croise la modernité des années 1960 et 1970, et nos ambiguïtés occidentales : que faire des hommes qui ont commis le mal ? Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 octobre 2017 par dans Nouveautés du mois.