Le Clos du Lecteur

Association gérant la bibliothèque de Peaugres

[Achats de février]pour les adultes

 

sur-les-chemins-noirsSur les chemins noirs

de  Sylvain Tesson

Il y a deux ans _déjà_ nous vous avions présenté un gros coup de cœur pour S’abandonner à vivre de Sylvain Tesson.

Or cette année là, l’auteur a chuté du toit d’un immeuble. Coma, fractures multiples : « J’avais pris 50 ans en 8 mètres ». Après  plusieurs mois d’hospitalisation, plutôt que marcher sur un tapis roulant dans un Centre de rééducation, l’auteur choisit de traverser la France….

Sylvain Tesson réalise ainsi sa remise en forme, mais aussi sa renaissance, sur ces chemins noirs, sentiers parfois devenus inexistants dans une France méconnue, anachronique , « ombreuse protégée du vacarme »

Sur les chemins noirs est un hymne à la beauté de terroirs et de paysages en danger, qui célèbre leurs derniers occupants.

angeLe saut de l’ange

de Lisa Gardner

L’histoire commence par un banal accident de la route… Banal pas tant que ça, puisqu’il s’agit du troisième accident dont Nicky est victime en six mois… Six mois et trois commotions cérébrales… Pas si banal que ça finalement, d’autant que Nicky prétend que sa fille Vero a disparu lors de l’accident… Alors que son mari, éploré, affirme qu’ils n’ont pas d’enfant … Qui croire ? Nicky a-t’elle toutes ses capacités mentales ? Son mari n’est il pas responsable de ces accidents à répétition ??

Ce thriller aborde de nombreux thèmes dont la violence conjugale, la prostitution infantile, l’alcoolisme etc. On passe un excellent moment entre émotion, déception colère, horreur, surprise….

En tête sur la liste des best-sellers du New York Times, Le saut de l’ange ne laisse aucun lecteur indemne.

ilePlus haut que la mer

de Francesca Melandri

« Si on veut garder quelqu’un vraiment à l’écart du reste du monde, il n’y a pas de mur plus haut que la mer. »

1979 . Paolo et Luisa prennent le même bateau pour se rendre sur l’Île. Entourée de courants dangereux, elle est aménagée en prison de haute sécurité pour les membres des brigades rouges ou les criminels dangereux… Lui, un intellectuel, rend visite à son fils coupable de plusieurs assassinats politiques. Elle, paysanne qui se dit inculte, rend visite à son mari violent. A cause d’une tempête, ces deux personnes qui ne se connaissaient pas, que tout semble opposer, sont obligés de rester sur l’Ile, surveillés par un agent carcéral que ses années de service ont peu à peu déshumanisé. Ils vont alors se dévoiler…

L’auteur décrit avec justesse, délicatesse et profondeur les sentiments et les ressentis de chacun. Les personnages sont très réussis et on est interpelé par leur questionnement sur la violence_ celle des maris brutaux, celle des idéologues enfermés dans leur système de pensée, celle de certaines professions qui à force de côtoyer la violence tous les jours dérivent dangereusement vers elle_.Tout cela dans un cadre magnifique de paysages marins.

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s