Le Clos du Lecteur

Association gérant la bibliothèque de Peaugres

L’éjection présidentielle

Non, non, il n’y a pas de faute de frappe, vous avez bien lu: l’éjection présidentielle est le titre du dernier du dernier opus du caricaturiste Jean Claude Morchoisne.

Petite discussion au Clos du Lecteur : n’avons nous pas dans une bibliothèque communale un devoir de neutralité? A-t’on le droit de mettre un tel livre, politiquement incorrect, en rayon??? D’un autre côté a-t’on le droit de censurer un livre, qui plus est nous a été offert lors d’une masse critique Babélio par les éditions Hors collection???

Bref, il est en rayon et nous espèrons que vous aurez suffisamment d’humour pour déguster cet ouvrage.

ejectionEt si c’était tout simplement le meilleur ouvrage pour aborder la prochaine élection présidentielle ? Les dessins et les textes de Morchoisne  apportent en tous cas de quoi satisfaire aussi bien nos yeux que nos oreilles. Un véritable feu d’artifice pictural et verbal qui nous laisse à la fin comme des enfants : « comment ? C’est déjà fini ?  Y en a plus ? ».

L’auteur se réfère clairement pour ses dessins à ses grands devanciers, caricaturistes au XIX ème siècle, que sont Charles Philipon et Honoré Daumier. Il leur reconnait même un mérite supplémentaire, à eux qui devaient affronter chaque jour l’implacable censure d’un pouvoir autoritaire et en profite pour effectuer un petit rappel en direction de ses contemporains pour qui la liberté d’expression est une évidence. Il n’est pas si loin le temps où l’on tuait pour des caricatures . Restons Charlie !

Les textes, en vers ou en prose, sont balayés par le souffle de l’esprit d’Êtres tels que Jean de la Fontaine, Pierre Perret, Renaud, Georges Brassens, Woody Allen voir même Vincent Lagaf (pourquoi pas après tout ?). Nos politiques en prennent pour leur grade. Le trait peut être méchant, même parfois cruel c’est le principe du genre. Mais malgré cela l’auteur ne peut se départir d’éprouver une certaine tendresse pour ses personnages, tendresse qui résulte d’ailleurs peut être plutôt  de la pitié qu’il ressent pour eux.

A lire en une fois, sans modération, pour participer à un bon exemple de liberté d’expression et de démocratie sans toutefois se prendre trop au sérieux.

 

 

 

 

 

Et si c’était tout simplement le meilleur ouvrage pour aborder la prochaine élection présidentielle ? Les dessins et les textes de Morchoisne  apportent en tous cas de quoi satisfaire aussi bien nos yeux que nos oreilles. Un véritable feu d’artifice pictural et verbal qui nous laisse à la fin comme des enfants : « comment ? C’est déjà fini ?  Y en a plus ? ».

L’auteur se réfère clairement pour ses dessins à ses grands devanciers, caricaturistes au XIX ème siècle, que sont Charles Philipon et Honoré Daumier. Il leur reconnait même un mérite supplémentaire, à eux qui devaient affronter chaque jour l’implacable censure d’un pouvoir autoritaire et en profite pour effectuer un petit rappel en direction de ses contemporains pour qui la liberté d’expression est une évidence. Il n’est pas si loin le temps où l’on tuait pour des caricatures . Restons Charlie !

Les textes, en vers ou en prose, sont balayés par le souffle de l’esprit d’Êtres tels que Jean de la Fontaine, Pierre Perret, Renaud, Georges Brassens, Woody Allen voir même Vincent Lagaf (pourquoi pas après tout ?). Nos politiques en prennent pour leur grade. Le trait peut être méchant, même parfois cruel c’est le principe du genre. Mais malgré cela l’auteur ne peut se départir d’éprouver une certaine tendresse pour ses personnages, tendresse qui résulte d’ailleurs peut être plutôt  de la pitié qu’il ressent pour eux.

A lire en une fois, sans modération, pour participer à un bon exemple de liberté d’expression et de démocratie sans toutefois se prendre trop au sérieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s