Le Clos du Lecteur

Association gérant la bibliothèque de Peaugres

[Coup de coeur]: Une vie entre deux océans de M.L.Stedman

une vieOuah ! Quel livre ! Je l’ai fini depuis plusieurs jours, mais il me coûte de m’en séparer…pourtant il faut à tout prix que je le remette en rayon pour vous en faire profiter… C’est le roman d’une vie entre deux Océans, entre l’Océan Indien et l’Océan Pacifique, mais aussi entre guerre et paix, entre bonheur et désespoir, entre amour et haine, et aussi entre deux mères.

La narration est remarquablement construite. Elle commence en 1926 « le jour du miracle », le jour où une petite embarcation s’échoue sur l’île de Janus. A son bord un homme, mort, et un bébé en pleurs. Sous la pression de sa femme Isabel, Tom, gardien du phare sursoit  au signalement de l’incident.  Les chapitres suivants nous ramènent quelques années en arrière  et nous permettent de découvrir les personnages et leur cadre de vie. En 1918 : Tom est revenu « indemne » de la Grande Guerre. On s’attache très vite à cet homme meurtri qui réapprend petit à petit à vivre, à sourire et retrouve la sérénité. Cette rédemption est certes due au temps qui cicatrise ses plaies,  mais surtout à Isabel, jeune femme pleine de vie, qui par amour accepte de tout quitter pour le suivre sur Janus. Pourtant dès la fin de la première partie, leur bonheur vacille et la force apparente de Lucie se fissure.  La deuxième partie commence à nouveau par le 27 avril 1926, l’auteur nous précise alors de nombreux détails qui rendent encore les personnages plus attachants et nous permettent de comprendre leur choix. Dans les années qui suivent, la « petite famille » coule des jours heureux sur l’île. Mais le retour sur le continent et la rencontre avec Hannah, la « vraie mère » de Lucy_dévastée par sa disparition_va mette un terme à ce bonheur. Tom ne peut accepter par amour pour sa femme de faire souffrir une inconnue, et un jour les policiers débarquent sur l’île … La troisième partie réussit à nous tenir en haleine. Isabel, à qui on a arraché « son enfant », est folle de douleur. Jusqu’où ira-t-elle pour se venger de son mari qui n’a pas protégé leur secret ? Tom sera-t-il pendu pour un crime qu’il n’a pas commis? Lucy acceptera-t-elle sa « nouvelle maman », son nouveau prénom _ elle avait été baptisée Grace avant sa disparition_, sa nouvelle vie ?

On est captivé du début à la fin, par le récit, par les descriptions _ très courtes, mais percutantes_ des conditions de vie des personnages, par l’évolution de leurs sentiments. Ce sont des gens « ordinaires » qui petit à petit sont broyés par les évènements et qui tentent de survivre. Leurs erreurs deviennent nôtres. N’aurions nous pas agi de la même manière?

Ce roman soulève un grand nombre de questions: Comment reconstruire la paix après avoir connu l’enfer de la guerre ? Comment vivre avec les souvenirs de mort, de peur, et surtout la culpabilité d’être un survivant ? « Durant toutes ces années qui avaient suivi la guerre, il n’avait jamais pu chasser cette sensation nauséeuse d’avoir triché_non pas avec la mort mais avec ses camarades_, de s’en être sorti indemne à leurs dépens, même si la logique lui disait qu’il n’était question ici que de hasard ».

Jusqu’où un homme peut- il aller pour l’amour d’une femme ? Jusqu’où une femme peut elle aller par amour de sa fille, ou encore pour satisfaire son besoin de maternité ? Que peut supporter un être humain avant de « craquer » ? « Qui était-il pour juger Isabel ? Elle avait atteint ses limites, c’était tout. Tout le monde avait les siennes. Tout le monde  En lui prenant Lucy, il l’avait conduite jusqu’à son point de non retour ».

Un roman à lire absolument!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 août 2014 par dans Nos coups de coeur, et est taguée , , , , , , .