Le Clos du Lecteur

Association gérant la bibliothèque de Peaugres

Ils arrivent dans nos rayons en novembre 2012

10 nouveaux romans au programme ce mois-ci ! De quoi occuper vos soirées de Novembre.

Viviane Elisabeth Fauville

de Julia Deck

Une femme bien intégrée, mère d’un bébé de quelques mois, fraîchement quittée par son mari, tue son psy et attend qu’on vienne lui demander des comptes. Le premier roman de Julia Deck où l’humour ne fait que renforcer le sentiment de panique qui saisit le lecteur à l’idée qu’il pourrait bien être lui aussi Viviane Élisabeth Fauville.

Le sermon sur la chute de Rome

de Jérôme Ferrari

Dans un village corse perché loin de la côte, le bar local est en train de connaître une mutation profonde sous l’impulsion de ses nouveaux gérants, deux enfants du pays. Ces derniers, qui ont tourné le dos à de prometteuses études de philosophie, veulent transformer ce modeste débit de boissons en « meilleur des mondes possibles ».

Patients

de Grand Corps Malade

Avec humour, dérision et beaucoup d’émotion, Grand Corps Malade raconte les douze mois passés en centre de rééducation et relate les aventures tragiques mais aussi cocasses vécues par lui et ses colocataires d’infortune.

 

Bon petit soldat

de Mazarine Pingeot

Être un secret inavouable, affublé d’un prénom impossible, une vie entre les lignes : une enfant cachée. Être la fille du président Mitterrand ou ne pas être du tout. C’est sous forme de journal que Mazarine Pingeot a choisi de transcrire ces réflexions, au fil des mois de la campagne présidentielle de François Hollande.

Tu as changé ma vie

de Abdel Sellou

Le témoignage poignant et drôle, d’un de ceux qui ont inspiré le film « Intouchables ». Abdel Sellou livre une surprenante version de cette fabuleuse aventure, à la fois leçon de vie, voyage initiatique et balade hilarante aux instants d’émotion explosifs.

.

L’homme qui regardait la nuit

de Gilbert Sinoué

Grèce. Ile de Pátmos. Pourquoi ce chirurgien au faîte de la gloire a-t-il brusquement choisi l’exil ? Un roman d’une extrême délicatesse, un regard à la fois lucide et tendre sur des humains, tout cabossés.

Certaines n’avaient jamais vu la mer

de Julie Otsuka

Début du XXème siècle. Un chœur de femmes décrit l’histoire de ces japonaises venues rejoindre l’homme auquel elles ont été mariées aux États-Unis. Leurs voix s’élèvent et racontent leurs espoirs et leurs misérables vies d’exilées. Un roman terrible et poignant plein de poésie et délicatesse.

 

Les enfants des Justes

de Christian Signol

Dordogne, en 1942, un couple de paysans accueille des enfants juifs. Un joli roman plein de sentiments qui évoque cette période douloureuse de notre histoire. Un hommage émouvant à ces héros anonymes qui ont combattu l’ennemi, à leur courage et à leur humanité.

Le bonheur conjugal

de Tahar Ben Jelloun

Casablanca, années 2000. Sa vie brisée par une attaque cérébrale, un peintre renommé se met à écrire sur son couple et son épouse tombe sur le manuscrit. Une analyse du couple moderne féroce et implacable mené par une écriture poétique et rythmée comme un conte.

La ville éphémère

d’Alexandre Suval

Paris, XIXème siècle. Fête foraine, crimes et vengeance, le mystère plane dans “La ville éphémère” d’Alexandre Suval. Un pur bonheur de lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s